Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

décembre 12, 2017

saoudien

La mort de l'ancien président yéménite signe l'échec d'un cheval de Troie saoudien

L’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh a été assassiné. Il avait dirigé le pays pendant 34 ans – jusqu’en 2012, date à laquelle il avait été poussé à démissionner à cause des manifestations. Après le président libyen Mouammar Kadhafi, il est donc la seconde victime du Printemps arabe, écrit mardi le quotidien Kommersant. La mort

Le prince héritier saoudien désigne un «nouvel Hitler»

Une guerre risque d’éclater au Proche-Orient pareille à celle déclenchée par Hitler en Europe, s’il n’y a aucune riposte aux visées expansionnistes de Téhéran, affirme le prince héritier saoudien qui a comparé l’ayatollah Ali Khamenei à Hitler. L’expansionnisme iranien dont fait la promotion le guide suprême de la révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, doit avoir

Les États-Unis augmentent leur aide au massacre saoudien au Yémen

Washington lance une série de nouvelles politiques visant à renforcer la puissance militaire de la dictature monarchique d’Arabie saoudite qui mène un siège du Yémen voisin qui pourrait faire des millions de morts. © InconnuUne guerre atroce contre la population au Yémen      Le Wall Street Journal, citant de hauts responsables de l’administration, a rapporté

Abbas va-t-il succomber à l’argent saoudien ?

Bien que l’Arabie saoudite et ses machinations régionales aient été très médiatisées au cours des dernières semaines, un récent visiteur à Riyad a attiré relativement peu l’attention des médias. L’ex-président palestinien Mahmoud Abbas est resté bouche bée pendant son séjour la semaine dernière dans la capitale saoudienne, où il a reçu un accueil exceptionnellement hospitalier

La Chine pourrait détruire le pétrodollar en payant le pétrole saoudien en yuan, selon un économiste

Premier importateur mondial de pétrole, la Chine n’acceptera pas indéfiniment de l’acheter en dollar, selon l’économiste Carl Weinberg. L’Arabie saoudite serait alors contrainte de libeller ses ventes en yuan, entraînant avec elle le reste du marché. La fin de l’ère dollar se préciserait-elle ? Dans une interview accordée au média américain CNBC le 11 octobre,

Scroll Up