Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

juin 22, 2018

RoyaumeUni

Julian Assange « en danger » d'être détenu par le Royaume-Uni et les États-Unis

Selon un reportage de CNN vendredi, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange risque d’être obligé de quitter l’ambassade équatorienne à Londres. Il ferait alors l’objet d’une arrestation par les autorités britanniques et d’une éventuelle extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à la réclusion à perpétuité ou à la peine de mort sur

Des booms mystérieux secouent les résidents du Royaume-Uni et des États-Unis en avril 2018 et personne ne sait d'où cela vient

     Vous avez rapporté sur mon blog et sur ma page Facebook de mystérieux booms en avril 2018. Je vous en remercie. Je vais énumérer ici 4 articles d’actualité présentant des bruits intenses en plein essor au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, montrant que la cause de ce phénomène étrange reste encore inconnue….. Et enfin, je

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France veulent un nouvel ordre mondial sans supervision de l'ONU

Selon Willy Wimmer, ex-vice-président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), les frappes de missiles contre la Syrie sont une nouvelle étape pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France afin de créer leur propre ordre mondial. © Eduardo Munoz/ReutersL’ambassadeur russe aux Nations Unies, Vasily Nebenzya, observe les membres du Conseil

Le silence des Skripal – Le Royaume-Uni censure l’information et les médias refont l’histoire

Il n’y a pas eu d’informations récentes sur l’affaire Skripal dans laquelle un agent double anglo-russe et sa fille ont été empoisonnés à Salisbury, en Angleterre. Il semble même y avoir des tentatives pour modifier les éléments déjà connus du public. Le gouvernement britannique a prétendu que les Skripals avaient été empoisonnés par le Novichok,

[Affaire Skripal] Un officiel du Royaume-Uni reconnait que les scientifiques n’ont pu prouver de quel pays venait le poison

Intéressante déclaration officielle – et encore plus intéressante démonstration du raisonnement utilisé pour déclarer la Russie coupable… On restera cependant très précautionneux, tout étant possible dans cette affaire…. Réunion du Conseil exécutif de l’OIAC : mise à jour du 18 avril sur l’utilisation d’un agent neurotoxique à Salisbury. Source : Foreign & Commonwealth Office et

Articles plus anciens››
Scroll Up