Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

mai 20, 2018

Problème

La grande bataille autour du secret des affaires. Problème démocratique !

Il se discute actuellement une loi qui pose de très sérieuses questions démocratiques. Évidemment, il faut savoir se protéger et protéger nos entreprises et leurs savoir-faire. C’est une évidence. Mais derrière cette demande légitime, et disons-le même cette nécessité imposée par une compétition internationale exacerbée, se cache le diable. Car comme chacun sait… le diable

Damien Lempereur (DLF) sur la question syrienne : «La position de la France pose problème»

Interrogé par RT France sur les tensions en Syrie, menacée d’attaques militaires, Damien Lempereur, de Debout la France, estime qu’à suivre la position américaine dans les éventuelles frappes, Emmanuel Macron commet «une faute politique». Damien Lempereur, porte-parole de Debout la France, a été interviewé par RT France, sur les menaces qui pèsent sur la Syrie

Le problème de la collapsologie — Nicolas CASAUX

France Culture, Le Monde, Le Point, Les Echos, Libération, Mediapart, LCI, L’Obs, sont quelques-uns des médias grand public qui ont choisi de faire la promotion du courant relativement récent de la « collapsologie ». La « collapsologie » — néologisme issu du latin lapsus qui signifie « chute », inventé (« avec une certaine autodérision ») par les chercheurs Pablo Servigne et Raphaël

Privatisation des PV : la mairie reconnaît des milliers de faux contrôles. Gros problème !

C’est absolument charmant cette histoire de milliers de faux contrôles opérés par les employés de la société Streeteo qui a été révélée par Le Canard Enchaîné dans son édition d’hier.En effet, ceux censés vérifier le paiement du stationnement dans les rues de la capitale faisaient de faux contrôles, sans sortir de leurs bureaux !! Dans cette histoire,

Présidentielle russe: les comptes suisses du candidat communiste posent problème

Quand le candidat du Parti communiste Pavel Groudinine s’est officiellement présenté à l’élection présidentielle russe, il s’est avéré que ce dernier possédait 13 comptes dans une banque suisse dont il avait oublié de mentionner l’existence à la Commission électorale centrale (CEC). L’information provient d’Alexandre Kinev, membre de la CEC, et avait été transmise au service

Scroll Up