Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

mai 21, 2018

nucléaire

«L'accord a besoin d'être complété» : Macron réaffirme sa position sur le nucléaire iranien

Le président français a souligné l’unité sur la question du nucléaire iranien de Paris, Londres et Berlin qui soutiennent l’accord signé avec Téhéran en 2015. Il a toutefois rappelé qu’il souhaitait obtenir un accord plus large. En marge du sommet UE-Balkans à Sofia en Bulgarie le 17 mai, le président français Emmanuel Macron a réaffirmé

Mogherini: «aujourd'hui, l'objectif principal est de sauver l'accord nucléaire iranien»

International 23:02 15.05.2018(mis à jour 23:04 15.05.2018) URL courte L’UE et l’Iran discuteront la semaine prochaine des mesures visant à maintenir l’accord nucléaire iranien en vigueur, a déclaré la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, à l’issue de pourparlers entre des représentants de la troïka européenne et le chef de la

Paquet bombe nucléaire en provenance des USA (Il Manifesto) — Manlio DINUCCI

La nouvelle bombe nucléaire B61-12 – que les États-Unis se préparent à envoyer en Italie, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et probablement dans d’autres pays européens- est désormais en phase finale de réalisation. C’est ce qu’a annoncé le général Jack Weinstein, chef d’état-major adjoint de la U.S. Air Force, responsable des opérations nucléaires, en intervenant le 1er mai

Bombe nucléaire en provenance des USA

La nouvelle bombe nucléaire B61-12 -que les USA se préparent à envoyer en Italie, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et probablement dans d’autres pays européens- est désormais en phase finale de réalisation. C’est ce qu’a annoncé le général Jack Weinstein, chef d’état-major adjoint de la US. Air Force, responsable des opérations nucléaires, en intervenant le 1er mai

Accord sur le nucléaire iranien : la décision américaine, une guerre économique livrée à l’Europe

L’Iran, marché prometteur pour les entreprises européennes En janvier 2016, l’entrée en vigueur de l’accord sur le nucléaire iranien, accompagné d’une levée partielle des sanctions internationales contre Téhéran, marquait le retour de l’Iran sur la scène internationale, et dans le monde des affaires. Le potentiel de ce pays de 80 millions d’habitants, présenté comme l’un

L’Iran reste dans l’accord nucléaire et veut discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois

L’Échelle de Jacob: L’Iran reste dans l’accord nucléaire et veut discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois Pages L’Iran reste dans l’accord nucléaire et veut discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois Quelques instants après l’annonce du retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien par Donald Trump, le président iranien

Articles plus anciens››
Scroll Up