Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

juin 22, 2018

moitié

24 ans après son ouverture, un musée s'aperçoit que près de la moitié de ses œuvres sont… fausses

Le musée Etienne Terrus, situé à Elne dans les Pyrénées-Orientales, a été victime d’une escroquerie. La mairie a en effet dévoilé qu’une bonne partie des œuvres d’Etienne Terrus était fausse. Le préjudice dépasse les 160 000 euros. Yves Barniol, maire d’Elne, s’est dit «catastrophé» devant la population de sa ville, à l’occasion de la réouverture

Scroll Up