Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

octobre 24, 2017

massacre

Les États-Unis ont soutenu le massacre d’un demi-million d’Indonésiens en 1965

  Des documents nouvellement déclassifiés ont réaffirmé que le gouvernement des Etats-Unis connaissait et avaient soutenu le massacre par l’armée indonésienne et les groupes d’autodéfense affiliés d’environ 500 000 à un million d’Indonésiens en 1965-1966. Indonésie, juin 1971: prisonnières communistes présumées au camp de détention d’Adi Sucipto à Pontianak. Photo: Peter Schumacher / Tribunal populaire

17 octobre 1961 : massacre ou pas massacre ?

Devant la polémique qui enfle sur cet événement historique, et qui donne lieu à de nombreuses interprétations, parfois totalement opposées – 200 victimes pour les uns, trois pour les autres –, nous avons jugé bon de publier deux articles qui résument les deux positions absolument irréconciliables. La vérité se trouvant peut-être entre les deux, ou

SOTT FOCUS: Le massacre de Las Vegas et le rasoir d'Ockham

Deux fenêtres, deux tireurs      Avec 59 morts et plus de 500 blessés, le massacre perpétré dimanche dernier à Las Vegas est la « pire » tuerie de l’histoire des États-Unis, détrônant l’hécatombe du night-club gay d’Orlando, en juin 2016, qui détenait le record précédent. Juste au moment où les gens commençaient à faire remarquer

Dimitri de Kochko – Massacre de Beslan….

Dimitri de Kochko, revient sur le massacre de Beslan. Une mise au point, par rapport à ce qui a été véhiculé par les médias. Merci à Thom Aldrin. Informations complémentaires: Solidarité Enfants de Beslan:http://www.solidarite-enfantsdebeslan… – « Retour sur Beslan » par Dimitri de Kochko :http://stoprussophobie.info/index.php… – Témoignage audio du négociateur et Docteur Léonid Rochal :https://www.dropbox.com/sh/gbe0arp06u… – Documentaire

Une fanfare militaire libyenne massacre «God save the queen» pour la visite de Boris Johnson (VIDEO)

Un orchestre composé de soldats libyens a joué une interprétation pour le moins personnelle du célèbre hymne britannique «God save the queen», pour saluer la venue du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Boris Johnson à Benghazi. A l’occasion de la première visite d’un dignitaire britannique en Libye depuis 2011, l’orchestre chargé d’accueillir le secrétaire d’Etat

Massacre à Mossoul : « Nous avons tué tout le monde – l’EI, les hommes, les femmes et les enfants »

MOSSOUL, Irak – Le soldat irakien jette un coup d’œil à l’extérieur de la pièce où il se trouve, tenue par trois murs, à travers une friche de gravats s’effondrant abruptement jusqu’aux rives du Tigre. Il réfléchit à ses derniers jours, très violents, de combats contre le groupe État islamique (EI). « Nous les avons tous tués »,

Scroll Up