Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

octobre 18, 2017

Macron

Crimes du 17 octobre 1961 : Macron va-t-il reconnaître la responsabilité de l’État français ?

Crimes contre l’Humanité « Nous demandons une parole claire aux autorités de la République, au moment où certains osent encore aujourd’hui continuer à parler des ‘bienfaits de la colonisation’, à célébrer le putsch des généraux à Alger contre la République, à “honorer” les criminels de l’OAS », peut-on lire dans cette lettre en date du

Et si… Airbus faisait faillite ? Le scénario qui fait trembler Merkel et Macron

Je vous invite à lire cet article repris du site d’Euractiv.fr. Je ne ferai pas de commentaire particulier car c’est à la fois un sujet très technique et très complexe, qui rejoint évidemment les lois “extraterritoriales” américaines permettant de mettre Airbus en faillite et d’en finir avec l’avionneur français. Ce qui se passe est tout simplement

LE TABLEAU CHOISI PAR MACRON CONTIENT UNE ALLUSION AU CONTRÔLE MENTAL

Lundi 16 octobre, au lendemain de l’entretien accordé par Emmanuel Macron à TF1, de nombreux commentateurs de la presse ont décortiqué la décoration du bureau de l’Élysée. À propos d’une oeuvre murale dénommée “Liberté Égalité Fraternité”, réalisée le 20 novembre 2015 par l’Américain Shepard Fairey en réaction aux attentats de Paris et installée à l’initiative

«Le seul avenir est de travailler un peu davantage» : Macron fait son grand oral sur TF1

Dysfonctionnements liés à l’attentat de Marseille, réforme du code du travail, manifestations ou propos jugés arrogants, le président de la République s’est exprimé sur l’actualité liée à sa présidence. «Fainéants», «ceux qui ne sont rien»… du mépris de classe ? Invité du journal télévisé de 20h le 15 octobre sur TF1, Emmanuel Macron a été interrogé

Emmanuel Macron place le terme «croquignolesque» en interview, après la «poudre de perlimpinpin»

Le président s’est laissé allé à un nouveau terme rarement employé en politique lors de la première grande interview de politique générale de son mandat. Et ce détail a particulièrement inspiré les internautes. Après avoir provoqué un buzz médiatique et numérique en lâchant un «poudre de perlimpinpin» largement détourné sur les réseaux sociaux lors du débat

E. Macron, président du chômage…

Nous n’avons plus d’illusions sur la politique de « l’ami des riches ». Et, ce que nous en dit Olivier Perrin, confirmera le désastre.. L’équation est simple : l’État providence ne marche qu’avec le plein emploi. C’était déjà la conclusion du second rapport Beveridge en 1944 (William Beveridge avait publié un premier rapport jetant les fondations de

Articles plus anciens››
Scroll Up