Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

janvier 19, 2018

l039industrie

Inquiète des «théories du complot», l'industrie pharmaceutique veut miser sur la «transparence»

La méfiance des Français à l’égard de l’industrie pharmaceutique ne faiblissant pas, des voix de l’industrie appellent à reconnaître et expliciter les relations qu’elle entretient avec les médecins et le gouvernement. Depuis le 1er janvier, le nombre de vaccinations obligatoires est passé de trois à 11 vaccins. Cette mesure est loin d’avoir convaincu de nombreux Français,

Face aux théories du complot, l'industrie pharmaceutique se dit “accablée”

L’obligation vaccinale s’étend et la défiance des Français aussi. Depuis le 1er janvier, le nombre de vaccinations obligatoires est passé de 3 à 11 vaccins. Une mesure qui laisse visiblement les Français sceptiques. 55% d’entre eux approuvent l’idée que « le ministère de la santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand

Big Pharma, l'emprise de l'industrie pharmaceutique sur la santé publique et les institutions

Il y a de quoi s’inquiéter car tel un « Dracula économique », l’industrie pharmaceutique ne peut vivre et prospérer que « dans l’ombre et l’opacité. C’est donc un devoir de vérité sur l’industrie pharmaceutique, ses dérives et son emprise sur les pouvoirs publics que nous souhaitons répondre, afin que l’intérêt général prévale de nouveau

Scroll Up