Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

juin 20, 2018

l039accord

«L'accord a besoin d'être complété» : Macron réaffirme sa position sur le nucléaire iranien

Le président français a souligné l’unité sur la question du nucléaire iranien de Paris, Londres et Berlin qui soutiennent l’accord signé avec Téhéran en 2015. Il a toutefois rappelé qu’il souhaitait obtenir un accord plus large. En marge du sommet UE-Balkans à Sofia en Bulgarie le 17 mai, le président français Emmanuel Macron a réaffirmé

Mogherini: «aujourd'hui, l'objectif principal est de sauver l'accord nucléaire iranien»

International 23:02 15.05.2018(mis à jour 23:04 15.05.2018) URL courte L’UE et l’Iran discuteront la semaine prochaine des mesures visant à maintenir l’accord nucléaire iranien en vigueur, a déclaré la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, à l’issue de pourparlers entre des représentants de la troïka européenne et le chef de la

Ludmila Acone : beaucoup d'électeurs du M5S «ne sont pas du tout contents» de l'accord avec la Ligue

Alors que Silvio Berlusconi a laissé le champ libre pour une alliance entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles pour former une coalition gouvernementale en italie, Ludmila Acone assure que «les deux partis sont très différents». Invitée de RT France, Ludmila Acone, spécialiste de l’Italie contemporaine, revient sur la coalition gouvernementale entre la Ligue

Emmanuel Macron «regrette» la décision de Donald Trump de sortir de l'accord nucléaire iranien

Le président de la République a déploré la décision du président américain de sortir de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Paris, Berlin et Londres affirment qu’ils continueront à appliquer le texte. Emmanuel Macron a assuré le 8 mai que la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni regrettaient «la décision américaine de sortir de l’accord

L'Iran reste dans l'accord nucléaire, et veut discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois

Quelques instants après l’annonce du retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien par Donald Trump, le président iranien Hassan Rohani a réagi, évoquant une « guerre psychologique ». © Danish SiddiquiLe président Hassan Rohani      Le soir du 8 mai, le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani, a fait savoir que Téhéran

Trump retire les États-Unis de l'accord 5+1 sur le nucléaire iranien

Le Président des États-Unis a annoncé mardi soir qu’il se retirait de l’accord, qu’il qualifie de « désastreux », signé en 2015 avec Téhéran concernant la fin du programme nucléaire militaire iranien. Les sanctions américaines sont rétablies.   Donald Trump : « Nous avons la conviction que l’Iran ne doit jamais acquérir l’arme nucléaire. L’accord est par essence défectueux.

Washington se retire de l'accord nucléaire et promet de nouvelles sanctions contre l'Iran

Washington se retire de l’accord nucléaire iranien, signé en 2015 après une négociation acharnée. Les Etats-Unis vont par ailleurs mettre en place de lourdes sanctions contre Téhéran, qui se dit ouvert au dialogue avec Européens, Russes et Chinois. 22h19 CET Dans un communiqué, Jean-Luc Mélenchon, député de La France insoumise, est critique sur la position

Articles plus anciens››
Scroll Up