Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

juillet 17, 2018

iranien

Hervé Juvin : “Nucléaire iranien, les chances de ripostes européennes sont faibles…” par Richard Labévière

Source : Proche & Moyen-Orient, Richard Labévière, 28-05-2018 Le 8 août 2016, prochetmoyen-orient.ch consacrait ses Cartes du monde à l’extra-territorialité du droit américain et à l’indispensable étude d’Hervé Juvin – La guerre du droit pénal américain aura-t-elle lieu ? Cap sur le nouveau système de corruption mondialisé1. Avec la déchirure américaine de l’accord sur le

Menaces, l'Empire est fâché : les USA useraient du scénario irakien ou libyen si le pétrole iranien était payé en euros

Grâce à l’accord de 2015 avec l’Iran, nombre d’entreprises européennes ont signé de gros contrats qui sont aujourd’hui remis en cause par le retrait américain. Donald Trump ayant promis de punir tous ceux qui feront affaire avec les Iraniens et payeront le pétrole iranien en euros plutôt qu’en dollars. Sputnik s’en est entretenu avec un

«L'accord a besoin d'être complété» : Macron réaffirme sa position sur le nucléaire iranien

Le président français a souligné l’unité sur la question du nucléaire iranien de Paris, Londres et Berlin qui soutiennent l’accord signé avec Téhéran en 2015. Il a toutefois rappelé qu’il souhaitait obtenir un accord plus large. En marge du sommet UE-Balkans à Sofia en Bulgarie le 17 mai, le président français Emmanuel Macron a réaffirmé

Mogherini: «aujourd'hui, l'objectif principal est de sauver l'accord nucléaire iranien»

International 23:02 15.05.2018(mis à jour 23:04 15.05.2018) URL courte L’UE et l’Iran discuteront la semaine prochaine des mesures visant à maintenir l’accord nucléaire iranien en vigueur, a déclaré la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, à l’issue de pourparlers entre des représentants de la troïka européenne et le chef de la

Accord sur le nucléaire iranien : la décision américaine, une guerre économique livrée à l’Europe

L’Iran, marché prometteur pour les entreprises européennes En janvier 2016, l’entrée en vigueur de l’accord sur le nucléaire iranien, accompagné d’une levée partielle des sanctions internationales contre Téhéran, marquait le retour de l’Iran sur la scène internationale, et dans le monde des affaires. Le potentiel de ce pays de 80 millions d’habitants, présenté comme l’un

Emmanuel Macron «regrette» la décision de Donald Trump de sortir de l'accord nucléaire iranien

Le président de la République a déploré la décision du président américain de sortir de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Paris, Berlin et Londres affirment qu’ils continueront à appliquer le texte. Emmanuel Macron a assuré le 8 mai que la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni regrettaient «la décision américaine de sortir de l’accord

Articles plus anciens››
Scroll Up