Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

avril 23, 2018

Etatsunis

Après les frappes sur la Syrie, les appels à une guerre plus vaste des États-Unis se font plus insistants

À la suite des frappes de missiles américains, britanniques et français du week-end dernier contre la Syrie, une campagne de plus en plus insistante est menée dans l’establishment politique, l’armée et les renseignements américains pour une guerre plus vaste qui menacerait un conflit nucléaire avec la Russie. © Inconnu      Mardi, les législateurs démocrates et

La Syrie au Conseil de Sécurité : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont des Etats voyous

Le Représentant Permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, Bachar al-Ja’fari, a prononcé un discours devant le Conseil de sécurité de l’ONU le 14 avril 2018, après que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont mené des frappes unilatérales contre la Syrie.   Transcription: Merci, Monsieur le Président. Je me félicite de la

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France veulent un nouvel ordre mondial sans supervision de l’ONU

Willy Wimmer Selon Willy Wimmer, ex-vice-président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), les frappes de missiles contre la Syrie sont une nouvelle étape pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France afin de créer leur propre ordre mondial. Par RT America, le 15 avril 2018 Les frappes de missiles contre

À Téhéran, la nomination de Pompeo renforce l’idée que les États-Unis se retireront de l’accord avec l’Iran.

Le prochain GROS problème… Source : Al-Monitor, 21-03-2018 À Téhéran, la réaction à la nomination de Pompeo au poste de secrétaire d’État exprime le sentiment croissant que Trump est déterminé à se retirer de l’accord nucléaire. REUTERS/Jonathan ErnstLe président américain Donald Trump, entouré du directeur de la CIA Mike Pompeo (à gauche), du vice-président Mike

Crime contre l'humanité: Les Etats-Unis, Le Royaume Uni et la France viennent de contaminer la Syrie pour plusieurs milliards d'années

Tomahawks Tout d’abord, les Tomahawks américains contiennent au minimum 3Kg d’uranium sur les ailes des missiles (voir beaucoup plus si les têtes en contiennent aussi). On parle alors de 360kg. “Considérons l’impact d’un missile de croisière Tomahawk qui porte 3 kg (meilleur cas) ou 400 kg (pire cas) d’uranium appauvri. L’impact produit un nuage de

Crime contre l’humanité: Les Etats-Unis, Le Royaume Uni et la France viennent de contaminer la Syrie pour plusieurs milliards d’années….

Pensez vous que tous les missiles largués sur la Syrie contiennent de l’Uranium appauvri ?  C’est ce que laisse entendre l’article que vous allez lire. Si c’est le cas, les monstruosités s’ajoutent, pour rendre un nouveau pays inhabitable, pays qui sera contaminé durablement et le crime contre l’humanité pourra être invoqué pour les dirigeants coupables.

Skripal : selon un laboratoire suisse indépendant, la toxine utilisée est BZ, produite aux États-Unis et au Royaume-Uni, et non en Russie (Zero Hedge) — Tyler Durden

Quelqu’un a des explications à donner…. ou est-ce que les frappes aériennes syriennes ont simplement “distrait” les citoyens de la réalité entourant l’empoisonnement des Skripal ? Rappelez-vous comment les politiciens (et non les scientifiques) ont dit qu’un agent neurotoxique mortel – produit par la Russie – fut utilisé dans la tentative d’assassinat des Skripal ? Rappelez-vous les

Articles plus anciens››
Scroll Up