Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

avril 21, 2018

droit

« L’hallucinante proposition de loi qui supprime le droit de grève ! » L’édito de Charles SANNAT…

Nos aînés se sont battu pour obtenir les droits que nous avions tous jusqu’à présent (oui ! avions). Les générations suivantes, avec l’argent facile des crédits, suivit par les impôts et taxes, crevant de peur de perdre leur emploi plus précaire que jamais, se recroquevillent dans leurs petits acquits, en voie de disparaître. Et au

Un ennemi de l'État de droit (français et international) siège à l'Elysée — Georges GASTAUD, Annie LACROIX-RIZ

L’oligarque que les manips médiatiques et l’usage machiavélique du repoussoir lepéniste ont placé à l’Elysée n’aura pas mis un an à révéler sa vraie nature : celle d’un redoutable ennemi de ce qu’il est convenu de nommer « l’Etat de droit ». Sur le terrain linguistique, Macron viole imperturbablement l’Article II-a de la Constitution qui dispose que « la

La fin du droit international ?

La guerre contre le Moyen-Orient élargi devrait se terminer avec le retrait des troupes US dans les six mois à venir. Rien ne prouve cependant que la paix s’installera dans chacun des pays agressés. On assiste aujourd’hui à ce qui paraît être une tentative d’en finir avec le droit international. Cela consolidera-t-il une division du

Zemmour : « Il n’y a ni droit d’asile ni migrant économique ; il n’y a qu’une invasion des peuples du sud vers le nord qui utilise tous les canaux possibles »

L’Échelle de Jacob: Zemmour : « Il n’y a ni droit d’asile ni migrant économique ; il n’y a qu’une invasion des peuples du sud vers le nord qui utilise tous les canaux possibles » Pages Zemmour : « Il n’y a ni droit d’asile ni migrant économique ; il n’y a qu’une invasion des

Montpellier : des étudiants qui occupaient la fac de droit évacués de force par des hommes cagoulés

Pour les occupants, le doyen a laissé pénétrer des individus cagoulés dans l’établissement pour les en chasser. Celui-ci affirme n’avoir laissé entrer personne et soutient que ce sont des étudiants en droit qui ont souhaité défendre leur fac. Des étudiants qui occupaient la faculté de droit de l’université de Montpellier le 22 mars ont été chassés

Éric Zemmour : “On va devoir choisir entre la démocratie et l'État de droit”

En précisant que « l’État de droit n’a rien à voir avec la démocratie », Éric Zemmour valide le rapport de force décrit et expérimenté par Alain Soral : d’un côté les aspirations du peuple, de l’autre le pouvoir des juges soumis aux dominants.       Pour aller plus loin que Zemmouret désigner réellement l’« oligarchie juridique »,relire la

Articles plus anciens››
Scroll Up