Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

avril 23, 2018

dit

Skripal : Londres admet les conclusions de l'OIAC qui se dit incapable d'incriminer la Russie

Le 12 avril dernier, l’OIAC s’était dite incapable de déterminer l’origine de l’agent innervant. Un mois après les accusations de Theresa May et de Boris Johnson, Londres n’a toujours pas prouvé l’implication de la Russie dans l’affaire Skripal. Ce 18 avril, la délégation britannique a admis les conclusions de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC)

«Ce qui se dit en circo, j’en ai rien à foutre» : Bruno Bonnell, cet élu LREM qui assume

Impliqué dans plusieurs polémiques, le député macronien Bruno Bonnell s’est confié au Monde. Si le quotidien épingle son implication quasi-nulle dans la vie parlementaire et sa faible présence en circonscription, l’élu ne se démonte aucunement. Elu député du Rhône pour La République en marche (LREM) au mois de juin 2017, l’ex-chef d’entreprise Bruno Bonnell est

Pas de collusion entre Trump et la Russie, mais Obama impliqué » dit la Commission d'enquête du Congrès qui vient de rendre ses conclusions

     La Commission d’enquête sur le Renseignement de la Chambre des représentants, après avoir interrogé 73 témoins pendant quatorze mois et examiné plus de 300 000 documents, vient de terminer son enquête sur un constat que vos médias vont enterrer : il n’y a pas eu de collusion entre la campagne Trump et la Russie.

Un membre du congrès dit qu’il a essayé d’informer Trump sur Wikileaks et la Russie après avoir rencontré Assange, mais qu’il a été bloqué

Source : The Intercept, Ryan Grim, 14-02-2018 Photo : Bill Clark/CQ Roll Call/Getty Images John Kelly a empêché le représentant Dana Rohrabacher, Représentant de la Californie de rencontrer le président Donald Trump au sujet d’une entrevue qu’il a eue à Londres en août avec le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Rohrabacher prétendait qu’Assange lui avait

Syrie : l'offensive dans la Ghouta continuera, dit l'Iran

L’Iran a annoncé dimanche que la banlieue de Damas tenue par les “terroristes” continuerait d’être attaquée, mais que, sur le reste du territoire syrien, l’Iran et la Syrie respecteraient la résolution des Nations unies instaurant une trêve de 30 jours en Syrie, rapportent les agences de presse iraniennes. Les quinze membres du Conseil de sécurité

Le Liban se dit prêt à faire face à une agression de Tsahal «quel qu'en soit le prix»

Nouvelle escalade des tensions entre Beyrouth et Tel Aviv : l’armée libanaise annonce sur les réseaux sociaux qu’elle est prête à en découdre avec l’armée israélienne, quel que soit le prix d’une telle opération. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, l’armée libanaise a clamé haut et fort le 19 février qu’elle

Articles plus anciens››
Scroll Up