Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

avril 23, 2018

dans

Des dizaines de cadavres de civils et de djihadistes découverts dans un charnier à Raqqa

A Raqqa en Syrie, ancien bastion des djihadistes de Daesh, un charnier a été découvert. Il contiendrait 150 à 200 dépouilles de civils et de terroristes tués au combat. En Irak et en Syrie, ces macabres découvertes se répètent depuis plusieurs mois. Des dizaines de cadavres, de djihadistes mais aussi de civils, ont été retrouvés dans une fosse

De dangereux pesticides dans nos céréales : les fongicides SDHI…

Pixabay Les pesticides utilisés pour l’agriculture conventionnelle se déclinent notamment en fongicides qui cibleraient uniquement les moisissures, selon leurs fabricants. Une nouvelle étude montre en fait qu’ils sont également toxiques pour les humains… Développés depuis 1966, les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), sont des fongicides qui visent à bloquer l’activité de l’enzyme succinate déshydrogénase

Le cri d’alarme de Douglas Murray sur l’immigration incontrôlée dans une Europe en voie de désintégration

L’Échelle de Jacob: Le cri d’alarme de Douglas Murray sur l’immigration incontrôlée dans une Europe en voie de désintégration Pages Le cri d’alarme de Douglas Murray sur l’immigration incontrôlée dans une Europe en voie de désintégration Dans son dernier essai, « L’Étrange suicide de l’Europe », qui est resté près de vingt semaines dans le

Une agression “antisémite” à Berlin en plein dans les 75 ans du soulèvement du ghetto de Varsovie

    Ces images difficilement soutenables pour tout être humain (prosioniste) qui se respecte ont fait le tour de la Terre. Et c’est amplement justifié : un pauvre juif coiffé d’une kippa s’y fait rosser à coups de ceinturon dans la ville de Berlin, cette même ville qui fêtait encore l’élection du monstre démoniaque Adolf Hitler

En quête de vérité dans les décombres de Douma – et les doutes d'un médecin sur l'attaque chimique (The Independent) — Robert FISK

C’est l’histoire d’une ville appelée Douma, un endroit putride, ravagé, plein d’immeubles résidentiels défoncés, et où se trouve une clinique souterraine dont les images de souffrance ont permis à 3 des plus grandes puissances du monde occidental de bombarder la Syrie la semaine dernière. Il y a même un docteur sympa en blouse verte qui,

Articles plus anciens››
Scroll Up