Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

avril 25, 2018

Daech

Infrastructures et vies détruites sont les exploits de la Coalition contre Daech — Bachar al-Jaafari

Monsieur le Président, Aristote aurait dit : « Vouloir prouver des choses qui sont claires d’elles-mêmes, c’est éclairer le jour avec une lampe »… Une pensée qui me ramène à certains de mes collègues présents dans cette salle, lesquels se comportent comme si, le microscope à la main, ils recherchaient sous leurs objectifs quelques poussières de vérité par-ci

L’armée syrienne frappe Daech pour libérer entièrement la banlieue sud de Damas

International 22:53 19.04.2018(mis à jour 22:55 19.04.2018) URL courte L’aviation et l’artillerie syriennes ont lancé des frappes contre les positions de Daech* dans le secteur du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk et dans la ville d’al-Hajar al-Aswad pour déloger les groupes extrémistes de la banlieue sud de Damas. L’artillerie et les forces aériennes syriennes

Sur « Après Daech – La guerre idéologique continue », par François-Bernard Huyghe

Source : François-Bernard Huyghe, 07-03-2018 « Après Daech La guerre idéologique continue » d’Edouard Vuiart aborde un problème fondamental : que va devenir Daech dont la défaite sur terrain semble achevée en Syrie et Irak (sauf des poches comme avant 2013) ? Et surtout que veut-il devenir ? Comment une organisation hyperdoctrinaire a-t-elle pensé et

L’attitude initiale ambigüe des États-Unis envers l’État Islamique (5/5) : Le rôle (initial) de Daech

Suite de notre série sur le rôle des États-Unis dans la guerre de Syrie et d’Irak. Billet 1 : “Une guerre aérienne non sérieuse contre Daech” De lourds soupçons sur l’attitude américaine au cours des premiers mois Les bombardements initiaux limités de la coalition ont pu être contreproductifs Billet 2 : La Russie se met

L’attitude initiale ambigüe des États-Unis envers l’État Islamique (1/5) : “Une guerre aérienne non sérieuse contre Daech”

Le rôle des États-Unis dans la guerre de Syrie et d’Irak prête régulièrement à controverse, au point que des analystes occidentaux ont mis en cause l’attitude ambiguë avant 2016 des Américains dans le combat contre le terrorisme de l’État Islamique. Nous allons vous présenter dans ce billet certains faits qui vont dans le sens de

L'illusion de l'éradication de Daech

La chute du Califat et la dispersion des jihadistes de Daech ont ouvert une période de recyclage de ce personnel. Considérés selon les cas comme des combattants fanatiques ou de simples psychopathes cachés derrière une idéologie, ils sont courtisés par les États et les sociétés multinationales qui les ont indirectement employés. Thierry Meyssan dresse le

Scroll Up