Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

décembre 13, 2017

Berlat

Le terrorisme pour les nuls ! Par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen-Orient, Guillaume Berlat, 04-12-2017 « Nous entrons dans l’avenir à reculons » (Paul Valéry). Telle pourrait être la conclusion logique à laquelle parvient l’observateur attentif du monde d’aujourd’hui, de ses spasmes, de l’explosion du phénomène du terrorisme islamiste. Après chaque attentat, c’est le même phénomène de sidération. Après chaque attentat, nos

Jupiter fait la cour à Strasbourg, par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen-Orient, Guillaume Berlat, 13-11-2017 « C’est la première fois que j’utilisais l’imagination comme arme de défense et rien ne devait m’être plus salutaire » (Les cerfs-volants, Romain Gary). Première fois pour un président de la République française, Emmanuel Macron qui se rend le 31 octobre 2017 à Strasbourg pour y discourir

Jupiter premier flic de France, par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen-Orient, Guillaume Berlat, 23-10-2017 « Bis repetita non placent ». Ce qui est répété une seconde fois ne séduit plus. Les Français l’auront compris au moins depuis le discours d’ouverture de la semaine des ambassadeurs d’Emmanuel Macron1 et aujourd’hui lors de son intervention devant les forces de sécurité intérieure (500 fonctionnaires

Alep : Guerre, paix et mythologies, par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen-Orient, Guillaume Berlat, 06-11-2017 « Le cerveau de l’Homme sans mémoires est semblable à une huître sans perle » (Jacques Caron). Fait relativement rare pour être relevé dans le flot continu d’ouvrages publiés sur la Syrie depuis 2011, la sortie récente chez l’éditeur Pierre-Guillaume de Roux d’un « document » (format

Jupiter se mue en Atlas, par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen-Orient, Guillaume Berlat, 02-10-2017 « La parole est au peuple. La parole du peuple, c’est le souverain » (Charles de Gaulle). Manifestement, le président de la République est omniprésent sur la scène intérieure et sur la scène internationale, pris d’une boulimie jamais égalée de paroles même à l’époque de Nicolas Sarkozy…1

Un prédicateur à Manhattan, par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen Orient, Guillaume Berlat, 24-09-2017 « La France ne peut être la France sans la grandeur » (général de Gaulle). Cette réflexion du premier président de la Cinquième République semble inspirer – du moins dans ls mots – l’approche internationale de son huitième devant le gratin du monde réuni à New

Scroll Up