Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

décembre 11, 2017

akbar

La police espagnole blesse par balles un Français criant «Allah Akbar», la piste terroriste écartée

La police espagnole a ouvert le feu sur un Français, apparemment déséquilibré, qui criait «Allah Akbar» à un péage, le blessant à la hanche. L’homme d’origine marocaine manipulait un objet que les policiers ont pris à tort pour une arme. Le 18 novembre, peu après minuit, un homme qui se trouvait dans un véhicule immatriculé

Attentat à New York : un terroriste fonce en camionnette sur la foule aux cris d’ « Allah Akbar »

  L’auteur de l’attaque a laissé dans le véhicule un message manuscrit où il fait allégeance à l’Etat islamique. (New York Times) Le suspect est identifié comme Sayfullo Saipov, un Ouzbek de 29 ans résidant en Floride. Arrivé aux États-Unis en 2010. (CBS) « Il aimait les États-Unis et n’était pas un terroriste. Il souriait

Gare de Marseille : Une femme égorgée, une autre poignardée à mort au cri de “Allah Akbar”

— soldat louis (@jlfayolle) 1 octobre 2017 L’attaque a eu lieu vers 13h45. Selon une source proche de l’enquête, l’assaillant «aurait crié Allah Akbar» en poignardant une femme et en en égorgeant une autre.La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête, ouverte notamment pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et

Deux hommes armés d'une hache et d'un tournevis, hurlant «Allah Akbar», interpellés en Isère

Deux individus, apparemment ivres ou sous l’emprise de stupéfiants, ont été arrêtés par le Raid après avoir déambulé avec une hache en criant «Allah Akbar». Si l’incident n’est pas traité comme terroriste, cinq autres personnes ont été arrêtées. Le 21 septembre, deux hommes ont été interpellés par le Raid en plein centre ville de Bourgoin-Jallieu

Agression au cri d'«Allah Akbar» à Toulouse : 5 blessés dont 3 policiers, un acte de démence évoqué

Un homme, a priori non-armé, s’est jeté sur plusieurs familles dans le quartier des Minimes à Toulouse, avant de s’en prendre à des policiers qui tentaient de l’interpeller. Une source policière évoque une «crise de démence». Un individu a agressé plusieurs passants à Toulouse le 13 septembre dans l’après-midi, en criant «Allah Akbar». A priori non-armé,

Scroll Up