Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

mai 27, 2018

“Suicide démographique” : qui veut gagner des millions ?


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Eux ont le droit. Pas vous. Eux ce sont les chargés de communication du Système. Stephen Smith, par exemple, est professeur d’Études africaines à l’université Duke (Caroline du Nord), auteur de La Ruée vers l’Europe. Il a le droit d’évoquer le « départ massif » des multitudes noires vers nos vertes contrées. Avoir collaboré à Libération et au Monde peut aider pour se faire attribuer le permis de parler.

 

Charles Gave est « économiste, financier et entrepreneur ». Selon lui « la pyramide démographique tient sur la pointe », il prophétise « demain la disparition des populations européenne ». Publié dans le Causeur d’Élisabeth Lévy : permis de parler !

Ce qui est interdit c’est de porter clairement, d’un seul coup, tous les termes du débat au grand public. Qui favorise l’immigration totale ? Qui souhaite dissoudre notre civilisation pour en faire une zone de métissage et de consommation infinie ?

La parole est à Michel Godet, membre du comité scientifique de la fondation Robert Schuman (lui aussi a le permis) :

« Vous avez 1 milliard 300 millions d’Africains en plus d’ici 2050, dans les 35 prochaines années. Et si on fait l’hypothèse qui jette un espèce de silence gêné auprès des politiques, quand j’ai présenté cette hypothèse, que 5 % de ce flux supplémentaire de l’Afrique vient en France, ça veut dire qu’on pourrait doubler, c’est une hypothèse, c’est une conjecture, on pourrait doubler la population en métropole d’ici à 2050… et naturellement ça poserait des problèmes d’acceptabilité… »

 

Un petit Godet pour la route ? À partir de 5’33 :

 

Si on suit bien l’hypothèse Godet, la France comptant aujourd’hui 66 millions d’habitants, pourrait dans quelques décennies – par un prompt renfort – enfler jusqu’à 132 millions d’habitants, dont la moitié d’Africains…
Laissez tomber votre projet de lire La Recherche du Temps Perdu de Proust. Il est temps de se mettre au balafon.

Des « problèmes d’acceptabilité » ? Ah, bon ? De quel ordre, Michel ? De la petite délinquance en rase-campagne ? Ou une insatisfaction chronique des aspirations légitimes des Français ? La ruine des institutions ? À moins que ce ne soit la disparition des symboles collectifs et des traditions ? Voir même une guerre civile ?

Répondre à ces questions n’est pas le boulot de Michel Godet. C’est celui des politiques. On est tranquille : les rares qui s’y risquent sont condamnés.

Tout cela n’est pas seulement crédible. C’est ce qui va arriver. Michel Godet ne passe pas ses nuits dans le donjon de Renaud Camus à disserter à propos du petit ou du grand remplacement. Il ne « reprend pas tranquillement, publiquement, à son compte une théorie complotiste et raciste née dans les tréfonds de l’extrême droite française… » comme le déclame un procureur à propos de Nicolas Dupont-Aignan devant la XVIIème chambre du tribunal correctionnel. (Rendez-vous compte, le Président de Debout la France a osé évoquer dans un tweet une possible « invasion migratoire »…) Nicolas ! Il faut po-si-ti-ver ! 66 millions d’africains supplémentaires en 2050 c’est un pactole migratoire !

 

JPEG - 93.9 ko
2050, Chateau-du-Loir, département de la Sarthe

 

Février 2018, Michel Godet en collaboration avec un collègue pas vraiment complotiste, Jean-Michel Bousemart (délégué général de l’Institut de Recherche et de Prévision macro-économique, Coe-Rexecode) publie Europe 2050 : suicide démographique. Titre inattaquable en justice.

L’idée principale est amusante. Depuis 2016, en Europe, il y a plus de décès que de naissances et à l’horizon 2050 « le vieux continent pourrait stagner autour de 500 millions d’habitants et perdre 49 millions de personnes en âge de travailler dans la tranche des 20 à 64 ans ».
Conclusion… Suspens et roulements de djembés… « Il faudra des bras et des cerveaux pour compenser ces pertes d’actifs ». Les politiques familiales et natalistes françaises étant aussi vives que Simone Veil au Panthéon, il reste la solution migrants friendly.

Dans son analyse Michel Godet préfère publier la fourchette basse de son évaluation : 13 millions d’Africains supplémentaires seront bientôt éternellement attachés à la France, quand même !

Pour caractériser cet effondrement civilisationnel, les deux spécialistes parlent de « choc démographique », de « tsunami démographique », d’une « véritable rupture », d’un « suicide démographique »… Pour eux ces formules sont légales mais pour nous ?

Les deux auteurs s’étonnent, incidemment, de « l’omerta » qui règne sur le sujet : « Quel silence assourdissant ! », « Personne n’en parle, surtout à Bruxelles », « L’Europe n’en parle pas, ne s’y prépare pas ».

Les multiples condamnations d’Alain Soral pour l’ensemble de son œuvre, la possible condamnation de Nicolas Dupont-Aignan pour son tweet sur « l’invasion migratoire » sont sans doute des encouragements à la libre parole sur les sujets d’intérêt public. Merci le CRIF et la LICRA.

On se souvient du tubesque « Les chambres à gaz, détail de l’histoire » de Jean-Marie Le Pen, du plus anecdotique « Le bruit et l’odeur » de Chirac et de bien d’autres affaires (Dieudonné !). Oui, pendant des décennies l’accusation de « racisme » a produit son effet inhibant.

Aujourd’hui, plus besoin de monter des campagnes médiatiques hystériques.
L’oligarchie a simplifié sa méthode. Il y a ceux qui sont autorisés à parler. Et les autres, ceux qui doivent se taire. Et point barre (de tribunal) !
Pourtant… sur un thème qui engage le pronostic vital du pays, la réduction au silence de voix fortes est tout simplement un crime contre la patrie.

 

JPEG - 84.2 ko
Bientôt la fanfare municipale de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) ?

 

Europe 2050 : suicide démographique a été initialement publié sur le site de la fondation Robert Schuman qui « œuvre pour la construction européenne ». Cette boutique reconnue « d’utilité publique » se présente comme « un centre de recherche de référence ». Des références (oligarchiques), son Conseil d’administration en regorge : des diplomates, des hauts-fonctionnaires, des députés européens, d’anciens ministres de divers pays, un sénateur issu de nos terroirs.

Faisons un tour par le comité scientifique : voici Alain Lancelot, ancien membre du Conseil constitutionnel, Michel Fouchet titulaire d’une chaire de géopolitique appliquée. Oh ! Et là ? Un général de corps d’armée ! Et encore plein d’autres amis de la vérité et de la science démographique. Par exemple, Alain Pompidou, fils de Georges le facilitateur d’immigration des années soixante-dix…

 

Quand le papa d’Alain Pompidou ouvrait les vannes de l’immigration mais avait la gentillesse de prévenir qu’il y aurait des querelles de voisinage :

 

Maintenant qu’elles sont informées, ne doutons pas que toutes ces éminences porteront bientôt le débat en place publique.


Source link

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Mots clés: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up