Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

décembre 11, 2017

Pourquoi le QI des Asiatiques explose et le nôtre baisse


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Laurent Alexandre, spécialiste de l’intelligence artificielle, dénonce les retards pris dans ce secteur par l’Europe. Et donne ses conseils, décapants, pour reprendre l’avantage.L’intelligence artificelle envahit peu à peu notre vie quotidienne. Finance, santé, loisirs… une révolution est en cours. Aux Etats-Unis et en Asie, les géants du web sont en pointe dans cette technologie. Laurent Alexandre, chirurgien et fondateur de Doctisimmo.fr, s’inquiète du retard pris par la France et l’Europe dans ce secteur. Business, emplois, dangers… il nous éclaire sur les enjeux de l’intelligence artificielle.Capital : A quoi sert l’intelligence artificielle ?

Laurent Alexandre : L’intelligence artificielle rassemble tous les programmes qui permettent de faire mieux que ce que l’on pensait réservé à l’esprit humain.A partir de quand la machine deviendra-t-elle plus intelligente que l’homme ?

L’intelligence artificielle est un sujet majeur pour l’avenir de l’humanité et pourtant, lorsqu’on interroge les cent meilleurs spécialistes, il n’y en a pas deux qui ont la même opinion. Dans l’histoire des idées et de la technologie, il n’y a jamais eu une telle absence de consensus parmi les experts. L’Américain Elon Musk, le créateur de Tesla, a une vision pessimiste et inquiète, de même que le Chinois Ma, le fondateur du site de commerce en ligne Alibaba. A l’opposé, Tim Cook, le patron d’Apple, ou Mark Zuckerberg, de Facebook, n’évoquent jamais les risques de l’intelligence artificielle. Les dirigeants d’IBM aussi se montrent rassurants et démentent qu’elle puisse acquérir des capacités surhumaines.

Pourquoi est-ce nécessaire ? 
La démocratie ne survivra pas si les écarts actuels de quotient intellectuel (QI) et de capacité intellectuelle se maintiennent. Dans une société où l’intelligence artificielle est quasi gratuite, il y a de la place pour des gens polyvalents, malins, entreprenants, créateurs, artistes, etc. Or, même si ce n’est pas politiquement correct de le dire, il existe aussi des gens moins malins, moins innovants, pas transversaux. Ces gens-là vont être dans une extrême difficulté. Il va falloir les aider.

Comment augmenter le cerveau ? 
D’abord en se nourrissant sainement, en ne fumant pas, en ne picolant pas trop, en ne prenant pas de haschisch, en faisant du sport, en lisant, en faisant des études. Tout cela est une façon d’augmenter naturellement son cerveau. Ensuite, il faut améliorer l’école. Le QI moyen en France est de 98, alors qu’il est de 108 à Singapour. La différence n’est pas génétique. Avant, le niveau des Singapouriens était inférieur au nôtre. Mais eux ont modernisé l’école et paient très bien leurs professeurs… Nous faisons le contraire ! Le QI moyen baisse en France alors qu’il explose en Asie. Avant de parler de “neuro-enhancement”, d’augmentation du cerveau, il faut arrêter le naufrage de nos propres capacités intellectuelles. A l’ère de l’intelligence artificielle, le QI ne peut pas être un tabou.

Source : “Alerte ! Le QI des Asiatiques explose, le nôtre baisse” – Capital.fr

(Visited 93 times, 86 visits today)


Source link

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Mots clés: , , , , , , ,

Une réponse “Pourquoi le QI des Asiatiques explose et le nôtre baisse”

  1. Contre
    novembre 15, 2017 à 11:18

    “Augmenter” son cerveau : au secours !
    “Augmenter”, le terme le plus prisé par les pro-transhumaniste… Sous prétexte d’user d’un vocabulaire “pointu”, fashion et contemporain, de tels mots sont autant de graines insiminées dans la tête des lecteurs afin que, demain, l’homme bionique soit accepté comme normal.
    Berk !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up