Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

octobre 21, 2017

Italie : des dizaines de migrants débarquent sur une plage de Sicile et disparaissent dans la nature


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.


La police italienne est à la recherche de plusieurs dizaines de migrants ayant débarqué clandestinement le 6 septembre sur une plage de Giallonardo, près d’Agrigente en Sicile, avant de s’évaporer dans la nature.

Les baigneurs qui profitaient de la plage de Giallonardo, près d’Agrigente, dans l’ouest de la Sicile le 6 septembre dernier, ont été surpris de voir débarquer sur le sable un groupe de plusieurs dizaines de migrants.

Une fois sur la plage, ces derniers se sont mis à courir en direction des terres, avant l’arrivée des forces de l’ordre. Depuis, la police recherche toujours le groupe de clandestins en fuite.

L’île italienne de Sicile, voisine de la Sardaigne, a récemment exhorté le gouvernement italien à renforcer les mesures de sécurité sur ses côtes, au vu de la situation migratoire extrêmement préoccupante sur le littoral méditerranéen. 

Le 10 août dernier, des dizaines de migrants avaient similairement débarqué sur une plage espagnole de Cadix au milieu d’une foule de baigneurs stupéfaits, avant de se mettre à courir pour rejoindre la ville, avant l’arrivée de la police.

Lire aussi : En Floride, un débarquement d’immigrés clandestins perturbe le shooting vidéo d’un modèle

 


Source link

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Mots clés: , , , , , , , , , , , , ,

Une réponse “Italie : des dizaines de migrants débarquent sur une plage de Sicile et disparaissent dans la nature”

  1. Tourneboeuf
    septembre 8, 2017 à 9:30

    Bonjour,
    C’est exaspérant , les villes françaises dont la mienne Caen commence à ressembler à Paris Porte de la Chapelle, des SDF et des migrants et des noires enceintes partout.

    C’est bien sûr, il n’y a aucun problème, … la planète se meurt et ne peut plus fournir, mais ces irresponsables continuent de procreer et revendiquer des droits universels à achever la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up